Erreur
  • JFolder::create: Could not create directory

Unisoni - Bach en Ombre

unisoni
Unisoni - Bach en Ombre

Une musique mise en image
Des sensations et de des rêves
L'essentiel est de laisser résonner par le corps, le souffle de la musique
De là peuvent émerger des danses, et une écriture prend vue dans l'espace...
Un lien fort se dégage entre le corps et la musique de l'esprit...

Le Samedi 19 Août à 16h00

Maud Rieder, danse
Valérie Dulac, violoncelle baroque
Henri-Charles Caget, percussions

L’ensemble Unisoni vous présente son nouveau spectacle :
La danseuse Maude Rieder, la violoncelliste Valérie Dulac et le percussionniste Henri-Charles Caget, se retrouvent autour des suites pour violoncelle de JS Bach pour un chemin musical et gestuel entre baroque et contemporain.

L’idée du spectacle : Les 6 Suites pour violoncelle seul, livre de chevet des violoncellistes, ont été écrites dans les années 1720-1723 par Jean-Sébastien Bach (1685-1750). Ces suites sont des suites de danses, comme cela se faisait depuis la Renaissance, avec une alternance de danses rapides et de danses lentes.Dès la fin du Moyen-âge, on écrit de la musique de danse et on la danse…Puis au fil du XVII° siècle et surtout au XVIII° siècle, de nombreux compositeurs continuent à écrire des suites de danses pas nécessairement destinées à être dansées.Bach écrit donc ces suites pour violoncelle seul avec une parfaite connaissance des structures de danses, mais sans qu’elles soient dédiées à la danse…Pendant la période baroque, les danseurs se mettent aussi à noter, comme sur des partitions, les chorégraphies, à l’aide d’un code de notation très précis.On trouve des traités expliquant les déplacements, les gestes et les pas propre à chaque danse.Nous avons donc choisi des extraits de ces 6 suites pour (Re)-Former une grande suite variée, jouée et dansée…D’où l’envie de relier la danse en temps réel à la musique de Bach….La percussion, quant à elle, existe depuis la nuit des temps et rythme notre vie depuis le début de l’humanité…D’où l’envie et l’importance de sa présence et l’intérêt d’entendre, comprendre et sentir purement le rythme des danses.Nous serons à un, deux ou trois selon les instants, alliant mélodies, harmonies, rythmes et mouvements….C’est donc un ‘’Bach en ombre’’ que nous vous présentons, ombre qui représente une image, des images, une musique mise en image, un imaginaire…

La démarche de Maude Rieder, chorégraphe et danseuse du spectacle : ‘’Chorégraphier, danser sur Bach... ‘’ Quand une musique aussi lumineuse et architecturée se suffit amplement à elle-même, cela pose quelques questions ! … J’ai donc envisagé la danse au sein de cette création comme un dialogue. De même que dans la musique le violoncelle rencontre l'univers polymorphe des percussions, la danse contemporaine part à la découverte de la danse baroque à travers les partitions revisitées de Raoul-Auger Feuillet, l'un des premiers notateurs de la danse baroque. Des passerelles se créent entre un "corps baroque" et un "corps contemporain". Le corps baroque, aérien, cisèle les rythmes et joue des volumes, de la symétrie mais aussi des oppositions, tandis que le corps "contemporain", plus terrien, parfois abrupte, recherche ses directions et un juste positionnement. Parallèlement au dialogue entre musique et danse se retrouve finalement aussi une rencontre entre l'héritage et l'inconnu qui nous habitent.

Biographies

Maude Rieder, danse et chorégraphie :
Née en 1987, Maude Rieder découvre la danse classique à l'âge de six ans, puis débute des études de danse contemporaine au conservatoire de Rennes. Elle intègre en 2002 la formation professionnelle de la Compagnie Hallet Eghayan tout en menant par correspondance sa préparation au baccalauréat. En 2006, elle intègre la compagnie de danse Hallet Eghayan et participe à l'ensemble de ses créations jusqu'en 2015. Durant cette période, elle collabore ponctuellement avec la compagnie Litécox et la compagnie Naurelune. Titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de danse, elle donne des cours et des ateliers à destination de différents publics, au sein de l'école de la compagnie Hallet Eghayan, puis au conservatoire de Roissy. En 2014, elle participe également à la création de l'association "Paroles de danseurs" et de son premier spectacle "Parce qu'on n'est pas encore mort". Attirée par le patrimoine des danses anciennes, elle suit en 2015 une formation donnée par Béatrice Massin, spécialiste de la danse baroque.

Valérie Dulac, violoncelle baroque :
Diplômée du CNSM de Lyon en 1994 en violoncelle, elle effectue aussi un cycle de perfectionnement en trio à cordes et est amenée à suivre les enseignements du Trio à cordes de Paris et du Quatuor Mosaïque. Elle se dirige très vite vers des répertoires très éclectiques…Elle se spécialise dans la musique contemporaine et la création et devient violoncelle solo de l’Ensemble Orchestral Contemporain en 1997. Elle joue lors des principaux festivals français ainsi qu’à l’étranger et travaille régulièrement au contact des compositeurs. Elle joue aussi avec le duo ‘’Duo a due’’ accordéon et violoncelle ainsi qu’avec l’ensemble Solistes XXI dirigé par Rachid Safir. Elle consacre une grande partie de son temps à sa passion pour la musique ancienne, classique et romantique sur instruments d’époque, et collabore avec des ensembles comme La Chambre Philarmonique, Les Siècles, Canticum Novum, les Nouveaux Caractères, Correspondances et l’ensemble Unisoni dont elle est membre fondateur… Avec l’ensemble Polis’sons, fondé en 1997, elle propose une interprétation particulière de la musique médièvale, du répertoire traditionnel à la création contemporaine sur instruments médièvaux et depuis 2014, sur instruments en cucurbitacées ! Est né ‘’l’Orchestre Cucurbital’’… Elle enseigne le violoncelle baroque au CRR de Grenoble et participe activement au développement d’actions pédagogiques en milieu scolaire, hospitalier ou carcéral.

Henri-Charles Caget, percussions :
Diplômé des Conservatoires d’Orléans, du CRR d’Aubervilliers la Courneuve, du CA de batterie Boursault-Lefèvre, du DNESM de Lyon en Percussion et d’études spécialisées XXème au CNSMD Lyon, il est professeur de Percussions, musique de chambre et d’improvisation au CNSMD de Lyon. Il réalise des Master Class et interventions pédagogiques et conférences autour du rythme et du silence dans différents conservatoires, centres culturels, pédagogiques et chorégraphiques, centres nationaux de création.Il est aussi directeur pédagogique de l’école de l’oralité, conçoit divers projets artistiques ainsi que des instruments. Il est l’auteur de spectacles musicaux : BLOK, Suspendre le Temps, Bruissons, Tunnel de soi, Tic Toc…ainsi que de la musique et bruits du spectacle muet Les Constructeurs .Entre musique médiévale et création, il a créé avec l’ensemble Polis’sons, ‘’l’Orchestre Cucurbital’’, sur un instrumentarium uniquement en courges ! De beaux projets de concert et créations sont en perspective.Batteur et percussionniste, il a été membre des Percussions Claviers de Lyon, de L'Ensemble Orchestral Contemporain, de l'Ensemble Odyssée. Il collabore avec Le Concert de l'Hostel Dieu , Alpbarock , Garlic Bread, Canticum Novum , Unisoni, le CRDP, Thierry De Mey, Emilie Simon…
unisoni2
Vous êtes ici